Cinéma : le secteur redoute les effets d'un éventuel reconfinement

Alors que Nicolas Maury présentait mercredi 28 octobre au matin son film Garçon Chiffon en avant-première, l'acteur est déjà confronté à un éventuel reconfinement. "C’est à la fois comme une forme de catastrophe pour mon film, mais mon film ressortira. Si on coupe tous les cinémas, mon film se relèvera et ce message d’espoir pour dire que de toute façon, les cinémas ne fermeront pas, on sera là pour se battre", déclare-t-il face aux cameras de France Télévisions.Un secteur en souffranceLes salles de cinéma souffrent depuis six mois d’une baisse de fréquentation. À Cannes (Alpes-Maritimes), au cinéma Olympia, le nombre d’entrées a été divisé par quatre par rapport à la même époque l’an dernier. "On ne sait pas trop comment on va devoir s’adapter à nouveau", indique le directeur Colin Ortega. Les cinéphiles et habitués des salles obscures sont également déçus.