Cinéma: Robert Hossein en 5 rôles incontournables

Nawal Bonnefoy
·2 min de lecture
Robert Hossein à Cannes en 2018 - Alberto PIZZOLI / AFP
Robert Hossein à Cannes en 2018 - Alberto PIZZOLI / AFP

Monument du théâtre, le comédien et metteur en scène Robert Hossein est mort ce jeudi à l'âge de 93 ans. Retour sur certains de ses plus grands rôles au cinéma, où il a tourné dans une centaine de films entre 1948 et 2019.

> Joffrey de Peyrac dans Angélique, marquise des anges

Dans les années 1960, plus qu'un homme, Robert Hossein incarne un fantasme: celui qui enlace Michèle Mercier dans Angélique, marquise des anges, adaptation du roman éponyme d'Anne et Serge Golon. L'acteur se glisse dans la peau du beau et ténébreux balafré Joffrey de Peyrac - un rôle qui lui confère une aura internationale.

> Le commissaire Rosen dans Le Professionnel

Dans Le Professionnel, réalisé par Georges Lautner et sorti en octobre 1981, Robert Hossein incarne le redoutable commissaire Rosen, de la Brigade de Répression et d'Intervention, face à Jean-Paul Belmondo dans la peau de Joss Beaumont. Ce dernier, issu de l'élite de l'armée française, est chargé d'exécuter le président du Malagawi. "Un contre-ordre tombe, la cible est devenue un ami de l'Etat. Pour l'empêcher de nuire, Beaumont est incarcéré, mais ne tarde pas à s'évader, décidé à mener à bien l'opération malgré l'opposition de sa hiérarchie", raconte le synopsis.

https://www.youtube.com/embed/QKRbJ49Yguo?rel=0

> Renaud Sarti, dans Le repos du guerrier

En 1962, l'acteur donne la réplique à Brigitte Bardot dans Le Repos du guerrier, de Roger Vadim, dont il deviendra l'un des acteurs fétiches. L'histoire raconte comment après un héritage, une jeune femme riche (Bardot) tombe amoureuse de Renaud (Hossein). Elle va le sauver du suicide et acceptera toutes ses humiliations et ses infidélités.

https://www.youtube.com/embed/P2Pfbno2V5Y?rel=0&start=1

> L'abbé Rastaud dans Prêtres Interdits

Dans ce film de 1973 signé Denys de La Patellière, une jeune fille de bonne famille, Françoise (incarnée par Claude Jade), fait une chute de bicyclette et est soignée par l'abbé Jean Rastaud (Robert Hossein). "Ils se revoient et se lient bientôt d'amitié. Malgré les mises en garde, leur amitié se transforme au grand jour en un amour réciproque", raconte le synopsis.

> Simon, dans Les uns et les autres

Ce film de Claude Lelouch, sorti en 1981, retrace l’histoire de trois générations unies par l'amour de la musique et de la danse, de l'entre-deux-guerres aux années 1980, dans quatre pays: la France, l'Allemagne, la Russie et les États-Unis.

https://www.youtube.com/embed/kk18rjbY1O8?rel=0

Robert Hossein apparaît dans l'histoire de la famille française: il incarne Simon, un pianiste qui tombe amoureux et a un enfant avec Anne, une violoniste (Nicole Garcia). Tous deux juifs, ils sont déportés et tentent de sauver leur bébé en le laissant sur la voie de chemin de fer, lors de l'arrêt du train en partance pour les camps.

Article original publié sur BFMTV.com