Cinéma : pour reconquérir le public, les professionnels misent sur la créativité

L’épidémie de Covid-19 a fortement perturbé le calendrier des salles obscures. Alors que la Nuit des César a distribué ses prix, vendredi 12 mars, en France, 400 films attendent encore leur sortie. Pour autant, les professionnels refusent d’abandonner. Au cœur de la Sologne, à Romorantin-Lanthenoy. (Loir-et-Cher), un projet de cinéma ultra moderne se construit en plein milieu de la crise sanitaire. Le complexe accueillera cinq salles, équipées des dernières technologies. Une salle de cinéma dans sa chambre L’investissement de près de quatre millions d’euros vise à redynamiser la commune. Un pari gagnant pour la mairie. "Demain, il y aura un appel d’air fantastique, non seulement sur le plan du lien social, mais aussi pour la culture", s’enthousiasme le maire, Jeanny Lorgeoux. L’industrie du cinéma ne manque pas de projets pour reconquérir le public, à l’image de l’hôtel Paradiso, à Paris, qui permet à ses clients d’avoir une véritable salle de cinéma dans leur chambre.