Le cinéma part à la conquête de l'espace : un film russe tourné à bord de l'ISS

·1 min de lecture

Pour la première fois, une équipe de cinéma est partie tourner un film dans l'espace à bord de la Station spatiale internationale. Une expérience inédite portée par les autorités russes.

Une actrice, un réalisateur, un cosmonaute

Les images rentreront sans doute dans l'Histoire. Pour la première fois, une équipe de cinéma a décollé pour l'espace afin d'y tourner un film. A bord du vaisseau Soyouz, l'actrice Ioulia Peressild, 37 ans, le réalisateur Klim Chipenko, 38 ans, ainsi que le cosmonaute Anton Chkaplerov.

L'équipage a rejoint avec succès la Station spatiale internationale (ISS), où il doit rester pendant douze jours, le temps de tourner le film "Le défi", qui met en scène une chirurgienne ayant pour mission de sauver un cosmonaute.

Une préparation accélérée

Avant le départ, l'actrice, Ioulia Peresild se réjouissait de faire partie de cette expérience inédite : "Nous nous sommes préparés autant qu'il était possible de le faire en si peu de temps. Je ne veux pas dire que j'ai peur, je suis très excitée et joyeuse, car si peu de personnes sont allées dans l'espace. Nous avons cette chance, non seulement d'aller dans l'espace, mais aussi de faire ce que nous savons faire le mieux faire sur Terre : faire du cinéma".

Je ne veux pas dire que j'ai peur, je suis très excitée et joyeuse, car si peu de personnes sont allées dans l'espace.

Ioulia Peresild
actrice russe

L'actrice et le réalisateur du film ont suivi un entraînement intensif pour apprendre à supporter la violente accélération du décollage ou à se mouvoir en apesanteur.

A travers ce vol inédit, la Russie entend réaffirmer son rôle central dans la conquête de l'espace, alors que les sociétés privées américaines développent le tourisme spatial.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles