Cinéma. Une Mostra de Venise sous le signe du redémarrage

·1 min de lecture

Spencer, de Pablo Larraín, Dune, de Denis Villeneuve, mais aussi les nouveaux Jane Campion, Pedro Almodóvar et Paolo Sorrentino : la 78e édition du Festival de Venise, inaugurée ce mercredi 1er septembre, verra défiler les films les plus attendus de la rentrée. Avec l’espoir de relancer une industrie du cinéma durement éprouvée par la pandémie.

“Les stars, y compris celles d’Hollywood, ont répondu présentes à l’appel de la 78e édition du festival de Venise”, se réjouit le Corriere della Sera en ce 1er septembre, jour d’inauguration de la Mostra.

Après une édition 2020 morose, qui s’était déroulée en pleine crise sanitaire, celle de 2021 s’annonce comme celle du renouveau pour une industrie durement éprouvée par la pandémie de Covid-19.

À lire aussi: Controverse. Retournerons-nous au cinéma comme avant ?

“Personne ne se fait d’illusions, tempère le quotidien italien, la pandémie n’est pas terminée. Mais grâce au pass sanitaire et à un tapis rouge protégé par un mur pour éviter les attroupements, le festival, qui se tiendra jusqu’au 11 septembre, ne fera pas l’impasse sur le glamour.”

Penélope Cruz, Jessica Chastain, Matt Damon, Adam Driver… La liste des célébrités qui vont se succéder à Venise donne le tournis. De quoi remonter le moral des cinéphiles

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles