Cinéma : "On a enfin une perspective", se réjouit la Fédération nationale des cinémas français

franceinfo
·1 min de lecture

Emmanuel Macron a évoqué mercredi soir l'établissement "entre la mi-mai et le début de l'été, d'un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, les loisirs, l'événementiel et nos cafés et restaurants". "On a enfin une perspective et on peut essayer d'envisager de rouvrir nos portes", a réagi ce dimanche sur franceinfo Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF).

Franceinfo : Cette annonce vous satisfait-elle ?

Richard Patry : Oui, enfin une lumière au bout du tunnel. Cela fait 256 jours que les salles de cinéma sont fermées. Cela n'est jamais arrivé dans l'histoire de cet art. Là, on a enfin une perspective même si c'est encore long, mais au moins on peut se préparer et on peut essayer d'envisager un retour et de rouvrir nos portes.

Certains redoutent qu'un nouveau report soit annoncé mi-mai. Qu'en pensez-vous ?

Cela peut arriver. Chat échaudé craint l'eau froide. On avait tout fait pour rouvrir le 15 décembre, puisque le président de la République avait annoncé le 30 novembre une réouverture le 15 décembre, mais cela n'est pas arrivé. Là on a énormément travaillé avec le ministère de la Culture et avec le Centre national du cinéma, donc je pense que cette perspective est réelle. Sinon cela sera catastrophique.

Vous assurez que les cinémas ne sont pas des lieux de contamination. Comment en être sûr ?

On ne dit pas que ce ne sont pas des lieux de contamination, on dit que ce ne sont pas des lieux de sur-contamination. Ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi