Cinéma : Avec 152 millions d'entrées en 2022, les salles évitent le pire

Bande-annonce
Bande-annonce "Avatar : La voie de l'eau". - 2022 20th Century Studios.

Sur l'année écoulée, la fréquentation des cinémas est restée en retrait -26,9% par rapport à la période pré-Covid selon le Centre national du cinéma et de l'image animée.

En ce début d'année 2023, le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) a fait le bilan de la fréquentation des salles de l'année écoulée. Des résultats en demi-teinte marqués par un "fort rebond" en comparaison des chiffres de 2021 (+59,2%) mais aussi un décrochage vis-à-vis des années pré-covid (-26,9%). À noter qu'en 2021, les salles sont restées closes pendant 138 jours en raison de la pandémie et qu'en 2022 le pass vaccinal était en vigueur jusqu'en mars.

Quelques gros succès ont permis aux exploitants de salles de sauver les meubles : "Top Gun : Maverick" et ses 6,68 millions d'entrées, "Les Minions 2 : Il était une fois Gru", fort de 3,87 millions d'entrées ou "Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ?" et ses 2,4 millions de tickets. Mais le véritable temps fort de l'année n'est arrivé que très tard, "Avatar : La voie de l'eau". La grosse production américaine sortie le 14 décembre a raflé la place de n°1 avec plus de 7,4 millions d'entrées, soit plus d'un demi-million de spectateurs quotidiens.

A LIRE AUSSI : "'Avatar : La voie de l'eau' devient le film le plus vu en France en 2022"

Les exploitants de salles français peuvent relativiser leur situation en regardant celle de leurs voisins. "Fin novembre 2022, selon les estimations de Comscore, l'Italie enregistrait une baisse des entrées de - 52,7%, l'Espagne de - 40,7 %, l'Allemagne - 31,6 % comparé à la moyenne 2017 à 2019 (contre -27,5% pour la...

Lire la suite


À lire aussi

Netflix annule "1899", la série des créateurs de "Dark" après une saison, une pétition lancée pour sauver la série
"Il n'y a aucune tonalité polémique dans sa réponse" : La mise au point du "Parisien" concernant l'interview d'Omar Sy
"On a eu très peur !" : Une explosion retentit derrière Paul Gasnier ("Quotidien") en Ukraine