Ciné pas Ciné - Jumbo, l’histoire d’amour pas comme les autres entre une jeune fille… et un manège

Jeanne (Noémie Merlant), une jeune femme timide, travaille comme gardienne de nuit dans un parc d’attractions. Elle vit une relation fusionnelle avec sa mère fantasque Margarette (Emmanuelle Bercot). Et si aucun homme ne semble pouvoir trouver sa place au sein de ce duo, leur complicité va chavirer lorsque Jeanne va tomber amoureuse… d’un manège forain.

 À travers le personnage de Jeanne, la réalisatrice Zoé Wittock souhaitait, pour son premier long-métrage, aborder le sujet très peu exploré de de l’objectophilie, soit le fait d’éprouver des sentiments amoureux et une attirance sexuelle envers un objet.

L’idée lui est venue, expliquait-elle, suite à sa rencontre avec Erika Eiffel, une Américaine qui s’est mariée à la tour Eiffel il y a une dizaine d’années.

Petit bijou extrêmement singulier dans le paysage cinématographique français, Jumbo est au fond une histoire de coming-out, d’acceptation de soi et de ses propres différences. Une ode à la tolérance.

Jumbo de Zoé Wittock, en salles le 1er juillet 2020.