Cigarettes roulées : un frein au sevrage ?

destinationsante.com
Cigarettes roulées : un frein au sevrage ?

Selon des chercheurs britanniques, parmi les fumeurs, ceux qui roulent eux-mêmes leurs cigarettes seraient moins disposés à entamer un sevrage tabagique. En cause : le moindre coût du tabac à rouler.

Dans une étude publiée dans le BMJ Open et financée par Cancer Research UK, les auteurs ont suivi plus de 38 000 fumeurs sur 10 ans. Plus de la moitié ont déclaré ne fumer que des cigarettes fabriquées en usine et plus du tiers ont reconnu fumer exclusivement du tabac à rouler.

« Nous avons constaté que les rouleurs étaient moins motivés pour arrêter de fumer », explique le Dr Dr Sarah Jackson du University College London. Dans le détail, « seulement 15,9% se disaient très motivés pour tenter de se sevrer contre 20,3% de ceux qui fument des cigarettes manufacturées. »

Les dangers pour la santé du tabac ne sont donc pas les seuls motifs d'arrêt. Le coût du tabac constitue l'une des principales raisons d'abandon de la cigarette (dans la mesure où le tabac à rouler est moins cher). Les chercheurs encouragent donc les gouvernements « à augmenter les taxes sur le tabac à rouler afin d'aligner les prix sur les cigarettes classiques ».

Retrouvez cet article sur destinationsante.com

Lotion anti-poux Prioderm : fin de la commercialisation
Une prothèse de bras perçoit « le membre fantôme »
Epidémie de bronchiolite : comment soulager Bébé ?
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme