La cigarette électronique aurait des conséquences… sur la vue

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Image d'illustration d'une femme utilisant la cigarette électronique
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Certaines substances contenues dans les solvants de la cigarette électronique pourraient endommager le globe oculaire et provoquer une baisse de la vision.

Nouveau coup dur pour la cigarette électronique. Dans un avis publié le 4 janvier, le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) déconseille la cigarette électronique comme outil de sevrage du tabac, faute de recul sur ses bénéfices et ses risques. "Alors que la cigarette électronique a été largement adoptée par une partie de la population, les risques sanitaires potentiellement liés à l’inhalation des substances émises par ces dispositifs doivent encore être précisément évalués", souligne de son côté l'Agence nationale de sécurité du médicament (Anses).

Les études sur la cigarette électronique se multiplient ces dernières années, mais les résultats divergent. Récemment, l’une d’elles a montré l’impact du vapotage sur les yeux. Pour cette recherche, dont les résultats ont été publiés dans la revue International Journal of Ophthalmology, les scientifiques de l’Université de Californie, aux Etats-Unis, ont analysé les données de plus d’un million de personnes âgées de 18 à 50 ans entre 2016 et 2018. Les volontaires ont notamment dû donner des informations sur leur déficience visuelle et la fréquence à laquelle ils fumaient ou vapotaient.

VIDÉO - 5 idées reçues sur la cigarette électronique

Baisse de l'acuité visuelle et traumatisme oculaire

Les résultats montrent que l'utilisation de la cigarette électronique augmente de 34% le risque de souffrir d'un trouble visuel. Certains composants du liquide, comme le propylène glycol, produiraient des radicaux libres qui endommageraient la couche de liquide recouvrant la surface de l'œil.

De plus, "il a été démontré que la nicotine induit un nystagmus (un mouvement oscillatoire rythmique involontaire des deux yeux ou d’un œil), a des effets vasoconstricteurs sur le flux sanguin oculaire et peut interférer avec la vision rétinienne adaptée à la lumière", notent les auteurs. Le vapotage pourrait ainsi entraîner une baisse de l'acuité visuelle ainsi qu'un traumatisme oculaire à long terme.

En 2019, 4,4% de la population française déclarait vapoter quotidiennement selon Santé publique France. Afin d’évaluer les risques pour la santé que pourraient représenter l’utilisation des cigarettes électroniques, l’Anses a établi une liste de 1 775 substances, dont 106 qu’elle juge prioritaires. Elles sont suspectées d’être cancérogènes, mutagènes ou encore toxiques pour la reproduction. À l’issue de ce travail, l’agence produira une évaluation des risques sanitaires liés aux substances les plus préoccupantes.

VIDÉO - Belgique : premier décès lié à une mauvaise utilisation de la cigarette électronique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles