Cigarette électronique : Juul reçoit un avertissement des autorités américaines

La marque américaine de cigarettes électroniques Juul est à nouveau dans le viseur des autorités de santé américaines, la FDA, qui lui a adressé  le 9 septembre 2019. En cause, la commercialisation de "produits du tabac à risque modifié" non autorisés, en particulier auprès d'écoliers.

Juul, fabricant de cigarettes électroniques hors-la-loi aux États-Unis

La lettre de la FDA adressée au PDG de Juul, Kevin Burns, est claire. L'entreprise de cigarettes électroniques a 15 jours ouvrés pour envoyer ses actions correctives, "y compris les dates auxquelles vous avez cessé la promotion, l'étiquetage, la publicité, la vente et/ou la distribution non conformes de ces produits".

Car au mois de juillet, des témoignages entendus par la FDA attestent qu'un représentant de Juul a notamment affirmé à des élèves, en visite dans une école, que ses produits sont "99% plus sain que les cigarettes" et d'en conseiller l'usage à un élève accro à la nicotine "parce que c'est une alternative plus sûre que de fumer des cigarettes, et que son usage serait préférable pour un enfant". Seulement voilà : aux États-Unis, les produits à moindre risque voués à remplacer le tabac ont une appellation précise, les MRTP ("modified risk tobacco product"), et surtout une réglementation spécifique. Les entreprises qui en commercialisent doivent obtenir une autorisation de la FDA pour les mettre sur le marché et en faire la promotion. Une autorisation basée sur un dossier, contenant notamment des preuves scientifiques de son risque amoindri en comparaison du tabac. En tenant ces discours, Juul tombe donc sous le coup de cette réglementation, alors que la FDA ne lui a jamais délivré d'autorisation.

La marque chouchou des adolescents américains

Pire, . Une observation qui n'est pas une surprise pour la FDA, qui surveille l'entreprise de près. En avril 2018, elle dit ainsi avoir demandé à l'entreprise des documents au sujet des taux apparemment élevés d'utilisation de ses produits par le[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi