Cible d'insultes homophobes et racistes, Bilal Hassani, représentant la France à l'Eurovision 2019, a vécu un rêve... et un cauchemar

France 2

"Envoyé spécial" a décidé de fêter ses 30 ans, le 23 janvier 2020, en racontant l'histoire et le parcours de jeunes qui sont en train de changer le monde. Le magazine propose un portrait de la révélation de l'Eurovision 2019, ce phénomène de la chanson qui porte des perruques colorées et assume son homosexualité.

Le youtubeur Bilal Hassani était déjà une star sur la Toile, mais avec sa victoire en finale de la sélection française pour l'Eurovision, il a réalisé son rêve. Le 26 janvier 2019, celui qui chante et danse depuis tout petit a crevé l'écran de télévision sans rien renier de son identité. Mais pendant des semaines, il a vécu un cauchemar.

Bilal recevait en moyenne 10 insultes racistes ou homophobes par minute

"Un Marocain transgenre pour représenter la France, c'est non." "Un Arabe avec une perruque pour représenter la France, on n'en veut pas." "Tu fais honte à la France, au Maroc et à toute l'humanité". "Je te souhaite la mort, sale pédé." Ce sont quelques-unes des... 60 000 insultes qui se sont déversées en quelques semaines sur les réseaux sociaux. Elles ont été répertoriées par une association qui lutte contre l'homophobie. Au plus fort de ce déferlement de haine en ligne, le jeune homme disait recevoir une dizaine d'insultes homophobes ou racistes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi