La CIA et l'Allemagne ont espionné plus de 120 pays en rachetant en secret un système de chiffrement

1 / 2

La CIA et l'Allemagne ont espionné plus de 120 pays en rachetant en secret un système de chiffrement

Le coup du siècle ! Pendant des années, la CIA américaine et les renseignements extérieurs allemands (BND) ont espionné leurs ennemis et leurs alliés grâce à un matériel de chiffrement développé par une société suisse dont ils étaient les propriétaires cachés.

Selon une longue enquête publiée mardi par le Washington Post, la télévision allemande ZDF et la radiotélévision suisse SRF, l'agence américaine de renseignement a acheté la société suisse Crypto AG en 1970 dans le cadre d'un « partenariat hautement confidentiel » avec son homologue allemand, via un montage de sociétés basées dans des paradis fiscaux.

Deux types de machines selon les pays clients

Devenue après la Seconde Guerre mondiale le leader sur le marché des machines portables de chiffrement, Crypto a vendu pour des « millions de dollars » de matériel à plus de 120 pays. Parmi ses clients, on trouve l'Iran, les juntes militaires d'Amérique latine, l'Inde, le Pakistan, l'Arabie saoudite, la Libye et le Vatican, explique le quotidien américain.

Les machines vendues aux alliés des États-Unis étaient sécurisées, tandis que d'autres pouvaient être craquées par les espions américains.  Les deux agences « ont truqué les équipements de la société afin de casser facilement les codes que les pays (clients) utilisaient pour envoyer des messages chiffrés ».

Elles ont ainsi surveillé la crise des otages à l'ambassade américaine de Téhéran en 1979, fourni...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi