Des chutes de neige inhabituelles sur Tokyo provoquent l'annulation de nombreux vols intérieurs

·1 min de lecture

Ce jeudi 6 janvier 2022, la neige a recouvert la ville de Tokyo. Un phénomène météorologique inhabituel, qui a entrainé l'annulation de nombreux vols intérieurs.

Les rues et les sanctuaires de Tokyo ont été recouverts de neige jeudi, un événement rarissime ces dernières années qui a entraîné l'annulation de plus de 100 vols intérieurs. L'Agence météorologique japonaise a averti que jusqu'à 10 centimètres de neige pourraient tomber sur une période de 12 heures, lors de la diffusion de sa première alerte depuis 2018 annonçant de fortes chutes de neige pour la région de Tokyo. Un responsable de l'aéroport de Haneda, l'un des deux aéroports de la capitale japonaise, a déclaré à l'AFP que 118 vols intérieurs - 66 au départ et 53 à l'arrivée - avaient été annulés, sans pouvoir préciser combien de passagers avaient été affectés au total.

Une ambiance pittoresque à Tokyo

"Aucun vol international n'a encore été annulé", a précisé un autre responsable. "Certains trains de banlieue à Tokyo ont été par ailleurs retardés", a annoncé la compagnie ferroviaire JR East sur son site. Dans le quartier des affaires et des boutiques luxueuses de Ginza, la plupart des passants ne s'attardaient guère dehors, se protégeant avec leurs parapluies et veillant surtout à ne pas glisser. Mais certains prenaient le temps d'apprécier cette scène inhabituelle, comme Shigeko Nagahama, 73 ans, croisée par un journaliste de l'AFP alors qu'elle prenait des photos de la façade du théâtre Kabukiza, haut lieu du théâtre traditionnel japonais kabuki aux toits incurvés enneigés. "C'est un beau spectacle. La neige donne un côté pittoresque, je trouve" a-t-elle commenté.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles