Chute de cheveux : est-ce normal et que faire pour la traiter ?

·1 min de lecture

Quand on commence à perdre ses cheveux, c’est bien souvent la panique. Et s'il est normal de perdre ses cheveux, ce phénomène reste tout de même à surveiller, car il peut être la manifestation physique de carences ou d'un déséquilibre hormonal.

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous tous les jours de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Déséquilibre hormonal et changement de saison

Un cheveu vit en moyenne entre trois et sept ans. Quand il meurt, il se détache du cuir chevelu et un bébé cheveu va par la suite apparaître. Fort heureusement, tous nos cheveux ne se renouvellent pas en même temps. Chaque jour, nous perdons une cinquantaine de cheveux, et vers 60 ans, nous aurons moitié moins de cheveux que lorsque nous avions 15 ans. Jusqu'ici rien d'anormal. 

Mais hormis l’alopécie génétique, d'autres facteurs peuvent causer la chute des cheveux. Parmi eux, la fatigue, le stress, une grossesse, la ménopause... Tout cela en raison d'un déséquilibre des hormones.

Le changement de saison a également sa part de responsabilité. Comme les animaux, nous avons un poil d’hiver et un poil d’été. Et comme le dit la dermatologue Laurence Netter, cela est dû principalement à la variation de la luminosité. "Cette luminosité  a un impact très important sur notre système hormonal. Les cheveux sont très sensibles aux hormones et donc à cette variation de luminosité", dit-elle au micro d'Europe 1. "Pendant l'été, la lumière booste le renouvellement cellulaire, ...


Lire la suite sur Europe1