Chuck Norris a 81 ans : que devient la star de Walker, Texas Ranger ?

·1 min de lecture

L'un n'allait pas sans l'autre. Pendant de nombreuses années, Chuck Norris a accompagné le poulet-frites du dimanche midi. De 1993 à 2001, l'acteur - passé maître dans l'art du coup de pied retourné - a prêté ses traits à Cordell Walker, la star de la série éponyme Walker, Texas Ranger. Le chapeau vissé sur la tête, les mains sur le ceinturon, l'étoile de la police d'Etat du Texas sur le coeur, ce cowboy des temps modernes faisait régner la loi auprès de son acolyte Jimmy Trivette et la belle Alexandra Cahill, substitut du procureur. Après huit années passées à donner des leçons aux criminels avec ses poings, Chuck Norris a tourné les talons de ses Santiags et s'est fait un peu plus rare à la télévision, au grand désespoir des fans de ce rendez-vous dominical.

Bien avant d'enfiler la tenue iconique de Walker, Texas Ranger, le comédien avait une carrière florissante au cinéma. La fureur du dragon, Force one, Portés disparus, Delta Force, L'Arme secrète... Chuck Norris avait enchaîné les tournages entre 1968 et 1993, montrant aux cinéphiles ses talents de champion d'arts martiaux. Un rythme intense qu'il ne retrouvera plus après avoir rendu son insigne de Ranger. Au cinéma, sa dernière grosse apparition date de 2012. L'ex-champion du monde de karaté a rejoint le casting de Expendables 2 : Unité spéciale au côté de gros bras comme Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Jason Statham... A la télévision, il retrouvera à plusieurs reprises son rôle de Cordell Walker, notamment dans (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, accusée d’être sa complice, victime de violences en prison
Marlène Schiappa se confie sur son sentiment de culpabilité en tant que mère active
Jeane Manson : l'étrange impression que lui a fait Richard Berry lors de leur premier rendez-vous
Mort d’Olivier Dassault : le pilote de l’hélicoptère en cause ? Une hypothèse officiellement exclue de l'enquête
Les 12 Coups de midi : le champion Bruno se confie sur l'ambiance peu chaleureuse en coulisses