La chronique de Thomas Pesquet qui risque de décevoir Denis Brogniart

·1 min de lecture

Ce vendredi 7 mai, Thomas Pesquet a publié sur son compte Twitter une photo d'un des rares moments de temps libre dont il dispose à bord de la Station spatiale internationale (ISS) : "Pour occuper nos (rares) temps libres, on regarde parfois un film tous ensemble. Ce soir-là, c'était une comédie romantique : pas mon choix, mais j'ai apprécié la soirée quand même.” Un cliché amusant qui montre les coulisses de la vie spatiale. Ce post a même fait réagir Denis Brogniart, qui s'est posé la question suivante : est-il possible de suivre Koh-Lanta dans l'espace ? : "Tu crois que dans la station spatiale, Thomas Pesquet et ses homologues regardent Koh-Lanta ?”, a tweeté l'animateur de TF1.

Dans sa chronique hebdomadaire du samedi sur France Inter, le compagnon d’Anne Nottet a justement fait d’une pierre deux coups en répondant à la question de Lamys, âgé de 10 ans, qui voulait savoir s’il regardait la télé dans l’espace : “On ne regarde pas la télé directement. Si, par exemple, on veut regarder un film ou une série, la NASA peut acheter le DVD ou le Blu-ray. On a un petit budget pour ça, pour que les astronautes aient des films. Et ensuite, ils nous l’envoient à bord de la station, on peut le regarder sur nos ordinateurs, donc on peut faire ça”, a-t-il expliqué ce samedi.

"On peut aussi parfois avoir la télé presque en direct", a ensuite ajouté Thomas Pesquet. "Ça, c’est un peu plus compliqué, mais quand les communications par satellite marchent bien entre la station, le sol et la Terre, (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Marie Portolano exprime ses regrets après son documentaire : "Je suis contre la chasse à l'homme !"
Benjamin Griveaux annonce qu'il quitte la vie politique
"Je vous aime si fort, si vous saviez à quel point..." : la vibrante déclaration de Pascal Soetens à ses deux fils Loucas et Enzo
Mort de Gaëlle Voiry (Miss France 1990) tuée par un chauffard : les confidences bouleversantes de sa fille avant le procès
"On est tous fautifs" : après la polémique sur les nombreux cas contacts dans l'émission de Laurent Ruquier, des invités balancent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles