La chronique Philo du 25 juin : l'écologie

Aujourd'hui, l'écologie est un sujet qui préoccupe beaucoup les philosophes. "Il existe même un courant qui s'appelle l'écosophie, littéralement 'la sagesse de l'écologie'. C'est un courant de pensée qui est apparu dans les années 1960 grâce au Norvégien Arne Naess. Son idée, c'est de rompre avec le modèle anthropocentrique du vivant", détaille la journaliste Géraldine Mosna-Savoye dans le journal de 23 heures de franceinfo, jeudi 25 juin. Dominer ou habiter notre "maison" En ce moment, les politiques, mais aussi les citoyens, planchent sur le rapport de l'homme à la nature. "Eco, en grec, ça veut dire la maison. Et une maison, on l'habite. On n'est pas à côté d'elle ou sur son toit en train de la casser. Alors comment habiter notre maison plutôt que de la dominer ? Avec Descartes, par exemple, la tendance était d'être 'maître et possesseur de la nature', mais, avant lui, les Atomistes comme Démocrite considéraient que l'homme et la nature étaient faits pareil", poursuit la journaliste.