CHRONIQUE. De l'importance des propriétés des modes de scrutin

FRED TANNEAU / AFP

Sylvie Benzoni, directrice de l'institut Henri-Poincaré, fait le point sur notre manière d'élire nos représentants.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°905-906, daté juillet-août 2022.

La saison des élections est passée. C'est le moment ou jamais de réfléchir à la façon dont nous élisons nos représentants. Ici même, au mois d'avril, , qui relève d'un défaut du scrutin majoritaire à deux tours, et sur l'alternative appelée jugement majoritaire, mise en œuvre à la primaire populaire. L'étude des modes de scrutin fait partie de la "théorie du choix social".

Aucune méthode n'est parfaite

Cette théorie remonte au moins à Condorcet, savant et homme politique français du 18e siècle. Ses développements ultérieurs ont conduit à toute une variété de méthodes possibles, que ce soit pour élire une personne (scrutin uninominal) ou une assemblée (scrutin de liste). Aucune méthode n'est parfaite, mais certaines ont plus de défauts que d'autres. Dans leur récent livre "Comment être élu à tous les coups ?" (EDP Sciences), les mathématiciens Jean-Baptiste Aubin et Antoine Rolland font le tour des propriétés souhaitables d'un mode de scrutin et les examinent sur nombre d'exemples.

Un sujet au carrefour de nombreux domaines

Il en ressort notamment que plusieurs méthodes sont préférables à notre scrutin majoritaire à deux tours. Bien sûr, il n'y a pas que les considérations logiques qui comptent, dans ce sujet au carrefour des mathématiques, de la sociologie et de la politique. Des études de laboratoire et de terrain sont menées pour évaluer la perception et la réaction des électeurs et électrices. Tout ceci donne du grain à moudre à notre démocratie.

Par Sylvie Benzoni, directrice de l'institut Henri-Poincaré, à Paris.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles