La Chronique des Bridgerton (Netflix) : pourquoi Golda Rosheuvel a refusé de cacher son homosexualité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« Reste dans le placard ». Tel est le conseil reçu à de nombreuses reprises par Golda Rosheuvel au début de sa carrière. Et, plus surprenant encore pour l’actrice au casting de La Chronique des Bridgerton, cette mise en garde lui a même été adressée par des femmes qui, comme elle, étaient homosexuelles. Interrogée dans un podcast de Variety diffusé mercredi, l’interprète de la Reine Charlotte dans la série de Netflix, est ainsi revenue sur sa rencontre avec une réalisatrice lesbienne qui lui a assuré que faire son coming out pouvait ruiner sa carrière. « Nous parlions du fait de sortir du placard, de la fierté, de la représentation et du fait de dire ou non que j’étais homosexuelle dans les interviews. Et elle m’a dit un grand 'non' : ‘Tu ne dois absolument pas faire ça. Ça pourrait ou ça va ruiner ta carrière d’actrice’ », s’est-elle souvenue.

Mais Golda Rosheuvel a décidé de passer outre ces avertissements et de s’assumer pleinement. « Je préfère perdre un rôle que ne pas être moi-même. Je préfère ne pas travailler dans une industrie qui ne m’accepte pas », a-t-elle affirmé en ajoutant avoir « halluciné » en entendant un tel conseil de la bouche d’une réalisatrice elle-même ouvertement lesbienne. « J’ai fait mon coming out et j’en suis fière. Ma sexualité est très importante pour moi (…) Ma compagne (la scén... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles