Christophe, “une pompe à fric” : son fils réagit à la vente aux enchères de ses biens

Outré par la vente aux enchères d'objets rares et précieux ayant appartenu à son père Christophe, le fils du chanteur décédé en avril a pris la parole pour réagir sur les réseaux sociaux.

Déjà totalement écarté des obsèques de son père Christophe (qui ne l'a jamais reconnu), Romain Vidal l'a mauvaise une fois de plus. Le fils que le mythique chanteur (décédé le 16 avril à l'âge de 74 ans des suites d'un emphysème) a eu avec Michèle Torr est aujourd'hui outrée par ce qu'il se passe en coulisses depuis quelques jours et cette interview de l'ex-femme de son père. Véronique Bevilacqua a en effet accordée à France Inter le 21 juin un long entretien dans lequel elle évoque les soucis financiers du chanteur et surtout, la mise aux enchères de nombreux objets rares et précieux ayant appartenu au chanteur, par elle-même et sa fille Lucie (héritière principale).

Dans une publication sur sa page Facebook, Romain Vidal a pris la parole pour s'exprimer sur cette vente aux enchères des souvenirs de son père. S'il ne critique pas la démarche, il remet cependant en doute les motivations de l'ex-épouse de son père et de sa fille Lucie. Les deux femmes avançaient en effet qu'il y avait trop d'objets et pas assez de place pour tout entreposer. Ainsi, il débute son message par : "Je partage la vente aux enchère de certains des objets en mémoire du grand artiste Christophe, moi personnellement ça ne me dérange pas." Puis, il raconte le fond de sa pensée : "Peut-être, comme c'est écrit dans l'article, ils n'ont pas assez de place, mais je pense que c'est une excusite (expression commercial), peut-être que sa mémoire représente aussi une pompe à fric, qui nous a quittée hélas."

Une sortie (...)

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Pierre-Jean Chalençon raconte son départ d'Affaire Conclue : "Il fallait que je m'en aille"
Natasha St-Pier : comment Pascal Obispo l'a aidée à se défaire d'un producteur "abusif"
PHOTO - Atteinte de scoliose, la princesse Eugenie partage une photo de sa cicatrice
Anne Hidalgo : ce surnom dégradant dont l'avait affublée Nathalie Kosciusko-Morizet
Édouard Philippe en danger : “Son score ne change rien”