"Il ne voulait pas qu’on le voie comme ça, comme s’il se cachait pour mourir" : le dernier amour de Christophe, Bénédicte La Capria, raconte ses derniers jours

·6 min de lecture
Bénédicte La Capria, dernier amour de Christophe :
Bénédicte La Capria, dernier amour de Christophe : "Il ne pouvait plus sortir de son lit, il ne mangeait plus"

Il y a deux ans maintenant, on apprenait le décès brutal de Christophe à l’âge de 74 ans, après des années d'une immense et flamboyante carrière dans l’industrie de la musique. Dans les dernières moments de sa vie, l’inoubliable auteur et interprète a connu d'importants problèmes de santé. Près de lui, une femme a assisté à ces instants : Bénédicte La Capria. Dans son livre, "Christophe intime" (éd. Albin Michel), elle conte ces années de tendresse, mais aussi les derniers jours de vie d’une icône affaiblie qui a préféré l’intimité de son cocon, loin de toute aide extérieure…

Il a enchanté le public français avec son "Aline", ses "Mots bleus" et ses "Marionnettes". Le 17 avril 2021, Christophe tirait révérence à l’âge de 74 ans, dans un hôpital de Brest. Si la stupeur et le chagrin ont vite envahi le coeur du public français, très attaché à ce virtuose des mots et des mélodies, la raison du décès de Christophe n’a pas tout de suite été confirmée. Une "maladie pulmonaire", avançait-on alors. Deux ans plus tard, Bénédicte La Capria conte sa version de l’histoire dans un livre baptisé "Christophe intime". Elle a partagé une relation privilégiée avec le chanteur, bien que peu commune, vie de star oblige.

Christophe et les femmes, une longue histoire

Christophe faisait partie d’une génération de stars particulière. De celle de Johnny Hallyday et autres. Celles et ceux qui ont connu le tumulte d’une existence glorieuse rythmée par les concerts et les foules en délire. L’époque des sixties et des yéyés, et des histoires d’amour enivrantes, quoiqu’un brin scandaleuses. S’il a entretenu une brève liaison avec Michèle Torr, avec qui il a eu un fils, Romain, qu’il n’a jamais reconnu, Christophe a été un homme marié et comblé avec Véronique, la mère de sa fille Lucie, dont il s’est séparé au bout de 28 ans d’amour. Et puis, le chanteur a papillonné. En 2018, il fait la rencontre de Bénédicte La Capria à la Philharmonie de Paris. "Nous avions une différence d’âge de 24 ans. Apparemment je ne lui déplaisais pas. Il m’a fait s’asseoir à côté de lui, et puis j’ai écouté, j’ai très peu parlé. Mais je crois qu’il y a eu un truc tout de suite entre nous" se souvient-elle pour Yahoo.

Visiblement charmé, Christophe sort le grand jeu. Quelques mois plus tard, il emmène sa belle à l’hôtel Costes à Paris : "Il avait quelque chose de très important à me dire puisqu’il cherchait le dernier amour de sa vie. Il était célibataire avec plein de filles. Il m’a dit : ‘Je commence à être perdu entre toutes ces femmes. Je te sens bien.’" Bénédicte La Capria est sous le charme elle aussi. Mais elle garde la tête froide. "D’abord, il fallait quand même qu’on se teste physiquement. Parce que si ça ne collait pas entre nous sexuellement ça allait être difficile. Moi ça m’effrayait assez. D’être testée au lit c’est quand même effrayant. Mais en même temps, c’était marrant, parce qu’il était tellement romantique. Il donnait tout. Il donnait le monde, sa vie, sa fortune, tout."

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, Christophe et Bénédicte La Capria n’ont jamais passé cette étape : "Je me suis toujours refusée" nous confie-t-elle. Les amours tumultueuses du chanteur en sont la raison : "Il y avait beaucoup de femmes, et je sentais que j’étais trop fragile. Je pense qu’il y avait un truc fort entre nous, et que j’aurais pu dépasser tout ça, qu’il soit vieux etc. Il pouvait très bien m’aimer absolument pendant trois jours, et me laisser tomber pendant deux jours pour une autre. Je n’aurais pas supporté." Malheureusement, les tourtereaux n’auront jamais le temps de s’engager davantage : "La mort a choisi pour nous... enfin, pour moi. Elle a dit : ‘Stop, on arrête l’histoire là’" regrette aujourd’hui Bénédicte La Capria.

"Comme s’il se cachait pour mourir"

Bénédicte La Capria se souvient de la "santé très fragile" de Christophe qui souffrait d’emphysème, mais aussi de problèmes de glandes surrénales : "Il marchait très peu. À force de vivre la nuit, d’être dans sa tête, son corps était devenu comme immatériel. Il avait un moral, une joie et un appétit de vivre d’un enfant de 10 ans." Peu de temps après la mort de Christophe, on apprenait qu’il avait également souffert du Covid-19. Et malheureusement, sa condition physique n’en a été que plus affaiblie. Pour autant, et selon Bénédicte La Capria, l'artiste vivait dans une sorte de déni : "Il s’est dit : ‘J’ai pris froid’. Son médecin avait le Covid, donc il ne pouvait pas le voir. S’il n’y a pas son médecin, il ne voit pas de médecin. Il a refusé longtemps l’intervention d’autres gens. Le Samu n’est intervenu que de force. Sinon je pense qu’il serait mort tout seul."

Vidéo. "Christophe ne pouvait plus sortir de son lit, il ne mangeait plus"

Dans son livre, Bénédicte La Capria revient même sur une terrible scène qu’on lui raconte plus tard. Alors que le Samu arrive à son domicile, Christophe, arrivé au bout de ses forces, se traîne pour ouvrir la porte. "Il ne pouvait plus sortir de son lit, il ne mangeait plus. Moi, je me dis qu’il devait le sentir quelque part, et qu’il ne voulait pas qu’on le voie comme ça. Comme s’il se cachait pour mourir, comme s’il ne voulait pas qu’on le voie" estime Bénédicte La Capria.

Seul chez lui et souffrant du Covid, Christophe, dans ses derniers instants de vie, a préféré fuir le regard des autres. Mais pas celui de Bénédicte, son dernier amour : "Il aurait bien voulu que je vienne. C’est moi qui ai choisi de rester avec mon fils. Je voulais attendre d’être sûre de ne pas avoir le Covid, de ne pas lui refiler. C’était une période un peu trouble." Deux ans après la mort de Christophe, Bénédicte La Capria nourrit toujours le regret de ne pas avoir pu dire au revoir à celui qu'elle a tant aimé.

À lire aussi :

>> Mort de Christophe : son ex-compagne Michèle Torr se confie

>> Michèle Torr rétablit la vérité sur sa relation avec Christophe, qui “voulait un fils”

>> Christophe parle pour la première fois du fils qu'il a eu avec Michèle Torr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles