Christophe et Julie (Loft Story) ont un avis tranché sur la téléréalité

·1 min de lecture

Il y a deux décennies, on voyait débarquer sur nos petits écrans la première téléréalité française : Loft Story. Une émission que Loana remportera avec Christophe. Les deux empochant la somme rondelette de 220 000 euros, on retiendra pourtant mieux le nom de l'ancienne lofteuse. Si on oublie souvent Christophe, c'est parce que c'était un choix voulu du jeune homme âgé alors de 24 ans. Il a en effet voulu suivre l'adage "pour vivre heureux, vivons cachés". Un bonheur n’arrivant jamais seul, l’ancien candidat de téléréalité avait en effet trouvé l'amour en rencontrant dans Julie dans le jeu.

Les deux tourtereaux ont accepté de revenir sur cette période de leur vie pour le magazine Gala ce jeudi 25 mars. Leur rencontre, c’est Julie qui en parle le mieux : "Cinq jours après notre arrivée dans le Loft, je suis allée voir Christophe dans sa chambre pour lui demander de sortir avec moi. Il me plaisait et je ne voulais pas que les autres filles me le piquent. Et trois jours plus tard, j'étais assise sur ses genoux et on s'est embrassé sur la terrasse devant les autres Lofteurs".

Pour vivre pleinement leur histoire d’amour, le couple décide de s’éloigner du monde de la télé. Pour Christophe, c’était dès le début un choix évident : "Je préférais la place du mec qu'on oublie. Même si je ne regrette en rien cette aventure, elle m'a un peu brisé. Et pour tout dire, une fois que nous avions compris, Julie et moi, que ce monde du showbiz et des paillettes n'était pas le nôtre, que nous n'avions (...)

Lire la suite sur le site de Voici

The Voice : cette demande spécifique de la production aux candidats
Moundir hospitalisé en raison de la Covid-19 : sa femme Inès fait une mise au point sur son état de santé
Oscars 2021 : Qui est Riz Ahmed, premier acteur musulman nommé dans la catégorie Meilleur acteur ?
Loana (Loft Story) : pourquoi elle ne veut pas rencontrer les enfants de Julie et Christophe
Grégory Basso fiancé et papa de 3 enfants : "le Millionnaire" a bien changé !