Christophe Hondelatte dans une situation "handicapante"... Il renonce à l'antenne d'Europe 1

·2 min de lecture

Christophe Hondelatte n'a pas pu enregistrer de nouveaux épisodes de Hondelatte raconte, son émission diffusée sur Europe 1, depuis un mois et demi. Il explique pourquoi dans le JDD.

Christophe Hondelatte donne des nouvelles aux auditeurs d'Europe 1, inquiets de ne pas entendre de nouveaux épisodes de Hondelatte Raconte depuis un mois et demi. "J'ai tout simplement un problème de cordes vocales, confie le journaliste adoré par Bernadette Chirac dans les colonnes du JDD ce dimanche 29 novembre. Un grand nombre de mes confrères ont connu ça par le passé. J'ai été opéré d'un première polype il y a six ans et d'un second en octobre. Avec une récidive qui nécessite aujourd'hui une nouvelle intervention. Il n'y a rien de grave, je n'ai pas de cancer, mais la situation est suffisamment handicapante pour que je renonce à l'antenne."

Les fans de l'ex-animateur de Faites entrer l'accusé devront encore patienter avant de la retrouver puisqu'il fera son retour "courant janvier" : "Je ne veux pas retrouver les auditeurs avec une voix éraillée. Car un polype, c'est comme un poids posé sur une corde vocale. Ça modifie le timbre. Et Dieu sait que la voix est importante quand on est amené, comme moi, à raconter chaque jour une histoire. Or une voix de contournement par le souffle change beaucoup de choses."

Christophe Hondelatte avait annoncé devoir subir une nouvelle intervention chirurgicale sur son compte Twitter le 29 septembre. "Les amis, un polype de la taille d'une 'couille de lapin' a poussé sur ma corde vocale !", avait-il publié. Avant de se montrer rassurant : "J'ai l'habitude, c'est mon troisième. Je vais devoir me faire opérer. J'avais des histoires d'avance, mais (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

"C'est mon mec qui a choisi" : Louane raconte une anecdote sur Florian Rossi
Donald Trump Jr. marié : ces messages osés qu'il envoyait à une mannequin
Maëva Coucke : pourquoi Miss France 2018 ne reparlera plus jamais à son père
Carla Bruni à l'Élysée : l'ancienne Première dame forcée de mettre un terme à sa tournée
Patrick Balkany : son plus grand bonheur ? "Être dans les rues de Levallois"