Christophe Hondelatte : "J'ai un problème de cordes vocales, mais rien de grave"

·1 min de lecture

L'animateur de "Hondelatte raconte ", sur Europe 1 (qui appartient au groupe Lagardère, comme le JDD) est touché aux cordes vocales et n'enregistre plus de nouveaux épisodes de son émission quotidienne. Le temps d'une intervention chirurgicale et de retrouver une voix qui a fait son succès à la radio. 

Depuis un mois et demi, " Hondelatte raconte " est toujours diffusé sur Europe 1, mais vous n'enregistrez plus d'épisodes. Que se passe-t-il?
J'ai tout simplement un problème de cordes vocales. Un grand nombre de mes confrères ont connu ça par le passé. J'ai été opéré d'un première polype il y a six ans et d'un second en octobre. Avec une récidive qui nécessite aujourd'hui une nouvelle intervention. Il n'y a rien de grave, je n'ai pas de cancer, mais la situation est suffisamment handicapante pour que je renonce à l'antenne.

Quand envisagez-vous un retour?
Courant janvier. Je ne veux pas retrouver les auditeurs avec une voix éraillée. Car un polype, c'est comme un poids posé sur une corde vocale. Ça modifie le timbre. Et Dieu sait que la voix est importante quand on est amené, comme moi, à raconter chaque jour une histoire. Or une voix de contournement par le souffle change beaucoup de choses.

Qu'est-ce qu'une bonne voix de radio?
C'est une voix qui vient du ventre et non de la tête. Dont la sensibilité vient du souffle. Qui ne force pas. Plus elle est grave, plus les gens adhèrent. J'ai travaillé ça toute ma carrière : une technique où les silences ont leur importance que j'ai...


Lire la suite sur LeJDD