Christophe Galtier au PSG : qui est Jordan, son fils beau gosse qui marche dans ses pas ?

C'est l'annonce que tout le monde attend depuis plusieurs semaines désormais du côté du Paris Saint-Germain. Alors que tout le monde pensait que le futur entraîneur du club de la capitale serait Zinedine Zidane, il n'en est finalement rien. Des rumeurs et des spéculations qui auront duré de longues semaines, mais finalement l'idole des Français préfère attendre de voir si le poste de sélectionneur des Bleus, occupé par Didier Deschamps, se libère bientôt. L'option Zidane mise de côté, les dirigeants parisiens se sont tournés vers un profil moins clinquant, mais tout aussi compétent avec Christophe Galtier.

Celui qui entraînait Nice la saison dernière vient de démissionner et il est attendu aujourd'hui pour sa présentation au Parc des Princes. Une petite surprise pour l'homme de 55 ans, originaire de Marseille et que l'on imaginait pas vraiment entraîné le club rival. Personnalité forte, l'ancien joueur est un homme plutôt discret sur sa vie privée et s'il a évoqué sa femme et l'importance qu'elle a dans sa vie il y a quelques années, il s'épanche rarement sur le sujet. Pourtant, il est également père d'un fils, déjà très grand puisqu'il est né le 22 mars 1989.

Jordan, entraîneur comme son père et papa d'une petite fille

À 33 ans, Jordan Galtier a suivi le même parcours que son père puisqu'il est un ancien footballeur professionnel ayant évolué notamment du côté d'Arles-Avignon lorsqu'ils évoluaient en deuxième...

Lire la suite


À lire aussi

Djibril Cissé : Son fils Cassius est un vrai beau gosse, déjà aussi grand que lui !
Bixente Lizarazu : Retrouvailles avec son fils Tximista, beau gosse "new-yorkais"
Alexandre Debanne papa : rares photos de son fils Léo, un beau gosse qui mène la belle vie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles