Christophe : sa fille Lucie a "une vraie colère en elle" et éprouve des "rancœurs tenaces"

·1 min de lecture

Le 16 avril 2020, Christophe s'est éteint à l'âge de 74 ans après un emphysème pulmonaire, amplifié par le Covid-19 dont il souffrait également. Près d'un an après son décès, sa veuve, Véronique Bevilacqua, livre au public les mémoires du chanteur dans Vivre la nuit, rêver le jour, un ouvrage qui paraîtra le 7 avril. Grâce à sa longue carrière, le chanteur des Mots bleus laisse derrière lui un bel héritage musical, mais sa fille, Lucie, ne souhaiterait pas s'en occuper. Dans un entretien exclusif avec Paris Match, sa femme revient sur la relation compliquée que Lucie entretenait avec son père.

Peu de temps après la naissance de Lucie en 1971, Christophe annonce dans une lettre à sa femme qu'il la quitte : "Je continuerai à voir ma fille, mais j'ai besoin d'une certaine liberté", lui disait-il. Un coup dur pour la jeune maman, mais le couple finit par se réconcilier peu de temps après pour le bien-être de leur famille : "Je ne voulais pas que ma fille soit élevée par un autre que son père", confie-t-elle. Mais bien qu'ils aient recollé les morceaux en apparence, ils n'ont pas été réellement fidèles l'un envers l'autre. D'un côté, Véronique passait ses week-ends chez un homme et Christophe entretenait une relation avec Marie-Amélie Seigner. Ils finissent par se séparer après 28 ans de vie commune, mais sans jamais divorcer. Et finalement, leur histoire a fortement impacté leur fille.

Depuis le décès de Christophe, Lucie et Véronique se sont replongées dans leurs histoires de famille (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Christophe : sa veuve critique le comportement d'Eddy Mitchell et de Jean-Michel Jarre après sa mort
Quand Christophe évoquait son fils avec Michèle Torr : "Ça ne nous a pas rapprochés, bien au contraire"
Adeline Blondieau : Johnny Hallyday lui avait promis de l'épouser alors qu'elle avait 6 ans
Les traits tirés, Frankie Muniz (Malcolm) poste une nouvelle photo de son bébé sur Instagram
"On n'est pas à France Inter ici, m****", le coup de gueule de Jean-Jacques Peroni contre Laurent Ruquier et ses Grosses Têtes (VIDEO)