Christophe et sa fille : "Il faut accepter de ne pas être aimé"

·1 min de lecture

Entre Christophe et sa fille, Lucie, les relations n'ont pas été simples, bien au contraire. Emporté par une maladie pulmonaire aggravée par le Covid-19, Christophe s'est confié avant sa mort sur son rôle de père, dans un ouvrage très personnel dont Paris-Match a publié des extraits ce jeudi 1er avril. À travers ses mémoires, Vivre la nuit, rêver le jour (éditions Denoël, en librairies le 7 avril), l'interprète des Mots bleus retrace son histoire compliquée avec sa fille, née de sa longue relation avec son épouse, Véronique Bevilacqua. Avec une franchise désarmante, le chanteur décrit son passé de papa absent, qui a manqué tant de moments en famille. "La chose dont je suis le plus fier est d'aimer ma fille, alors qu'elle ne m'aime pas, écrit-il. Ma fille, elle est comme moi, pas douée à l'école mais elle a des dons artistiques."

Au fil de son enquête, Paris-Match dévoile les coulisses de la famille Bevilacqua, dont les parents Véronique et Christophe (Daniel de son vrai nom) se sont séparés après près de 30 ans de mariage. Une vie de famille "normale", où Lucie tente de trouver sa voie dans la photographie et la mode, pendant que son père la gâte avec "des billets de 500 francs, pour qu'elle aille acheter je ne sais quoi", se souvient sa mère, Véronique. Une relation "pas au top", évoque de son côté son père, malgré une époque heureuse où l'artiste emmenait sa fille faire "des virées en bagnole" ou découvrir les plateaux de télé. "Ma fille Lucie, elle ne me connait pas, parce que (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Arrêter ce genre de conneries" : la colère de Jean Castex
Le saviez-vous ? Patrick Juvet pouvait vivre grâce à un tube de Claude François
Surpris par la polémique, Vianney s'explique sur sa position dans le fauteuil de The Voice
Édouard Philippe : « son coup de patte dévastateur » à Emmanuel Macron
Gros blues du prince William : "Il a perdu son frère et son meilleur ami"