Christophe Dominici : ce terrible constat qu'il a fait quinze jours avant sa mort

·1 min de lecture

Christophe Dominici a trouvé la mort à l'âge de 48 ans, à la suite d'une chute du toit d'un bâtiment dans le Parc de Saint-Cloud, le 24 novembre dernier. Les derniers mois du joueur de rugby étaient teintés de déception. En effet, Christophe Dominici travaillait sur un projet de rachat du club de rugby de Béziers avec deux investisseurs et son ami Yannick Pons. Un projet qui malgré les espoirs du sportif n'a pas vu le jour après des mois de tergiversations de la part des deux investisseurs : "Ils devaient monter des sociétés et ne les montaient jamais. Il manquait toujours un papier, quelque chose", se souvient l'agent Francis Salagoïty, auprès de nos confrères de L'Obs. En juillet, le projet prend fin. Pourtant, Christophe Dominici y croit encore. Il part en vacances avec les deux hommes qui lui disent de patienter, que l'argent arrive. "Christophe commençait à avoir des doutes, mais il n'a compris qu'à la fin que tout était bidon. Quinze jours avant sa mort, il m'a dit 'on s'est fait encul*r'", témoigne Yannick Pons, tandis qu'un autre ami, Benjamin Bagate, rapporte les terribles mots de Christophe Dominici prononcés quinze jours avant sa mort : "C'est fini pour moi. Je ne peux pas aller plus loin".

Les circonstances de la mort de Christophe Dominici demeurent floues. La thèse du suicide a été envisagée, notamment du fait des épisodes de dépression auxquels faisaient face le sportif. Mais son épouse Loretta a réfuté cette hypothèse, invitant à la plus grande prudence et assurant (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Julian Bugier révèle comme il a demandé son épouse Claire Fournier en mariage
Les Z'Amours : Bruno Guillon surpris par l'anecdote d'un candidat, qui a abandonné sa femme à l''aéroport avec les valises ! (VIDEO)
"Tout était trop dur..." : Camille Lellouche revient sur sa participation à The Voice en 2015
Gala de Kev Adams au ComediHa! Fest (W9) : c'est quoi, ce festival ?
"Il n'y a pas de trace de la lettre évoquée" par l'ex-femme du tueur des trois gendarmes affirme Marlène Schiappa