Christophe Deloire, directeur général de Reporters sans frontières, est mort à l'âge de 53 ans

L'ONG Reporters sans frontières (RSF) a annoncé que son directeur général, Christophe Deloire, est décédé, samedi, à l'âge de 53 ans. Il était à la tête de l'organisation depuis douze ans.

Christophe Deloire, directeur général de Reporters sans frontières (RSF), est mort samedi 8 juin à l'âge de 53 ans, a annoncé l'organisation défendant la liberté de la presse à travers le monde.

Il est décédé "des suites d'un cancer fulgurant", a indiqué RSF dans un communiqué transmis à l'AFP. Il y exerçait ses fonctions depuis 2012 et "a transformé l'association (...) en un champion mondial de la défense du journalisme, durant douze ans", salue RSF.

"Enquêteur, formateur, président d'ONG, Christophe Deloire avait le journalisme au cœur. Pour la liberté d'informer et le débat démocratique, cet esprit libre se battait, sans frontières, sans repos", a réagi sur X le président français Emmanuel Macron.

Christophe Deloire était encore en février sur les plateaux de CNews face à Pascal Praud pour défendre la décision du Conseil d'État sur le renforcement du contrôle par l'Arcom de la chaine d'infos appartenant au milliardaire conservateur Vincent Bolloré, devenue "un média d'opinion", selon RSF.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Journée mondiale de la liberté de la presse : les journalistes pris pour cible au Sahel
Afrique : la presse libre en recul ? RSF s'inquiète de la désinformation, une "menace majeure"