Christophe Colomb espagnol ou italien ? L’ADN va trancher

·1 min de lecture
Statue de Christophe Colomb en bronze, à Barcelone.
Statue de Christophe Colomb en bronze, à Barcelone.

Christophe Colomb est-il vraiment d'origine espagnole ou italienne ? Pour les spécialistes, la question est aussi brûlante que de savoir si, chez nous, le Mont-Saint-Michel est breton ou normand, c'est dire l'importance de la querelle? Pour tenter de mettre un point final à la polémique, une vaste enquête a été lancée par l'université de Grenade, en collaboration avec des laboratoires texans et mexicains, détaille le quotidien El Pais (en espagnol). Elle portera sur l'analyse génétique des os du navigateur, dont une partie est conservée dans une chambre forte de l'université, les restes de Colomb reposant dans la cathédrale de Séville.

Une première analyse avait été lancée en 2003, sans aboutir, les techniques de l'époque étant limitées. Aujourd'hui, les chercheurs estiment que les nouvelles technologies d'analyse ADN garantissent de plus grandes chances de succès. L'idée est de comparer les résultats avec d'autres ossements ayant appartenu aux membres de la famille de l'explorateur, comme son fils et son frère, mais également avec les prélèvements ADN de personnes ayant le même patronyme et vivant dans différentes régions ciblées.

Pour l'heure, seule la mort de Christophe Colomb ne fait pas débat : le navigateur est décédé il y a plus de 500 ans, en 1506 à Valladolid, après avoir abordé plusieurs fois les côtes du continent sud-américain à hauteur des Antilles. Quant à sa naissance, selon la tradition, il serait issu d'une famille de tisserands génois, donc [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles