Christophe Beaugrand partage une grande nouvelle au sujet de son fils Valentin

·1 min de lecture

Depuis le 9 novembre 2019, la vie de Christophe Beaugrand a changé. Tout ça grâce à une petite bouille qui a pointé le bout de son nez : son fils Valentin. "J’ai ressenti une bouffée d’émotion incroyable. On s’y préparait depuis tellement longtemps. Je rêve d’être papa depuis que je suis tout jeune. J’ai une fibre paternelle très forte", avait souligné l'animateur dans une interview accordée à Gala. Pour devenir père, Christophe Beaugrand a dû, avec son mari Ghislain Gerin, avoir recours à la gestation pour autrui. En France, la pratique est interdite. Pour accomplir le rêve de devenir parents, le couple a dû partir aux Etats-Unis.

Maintenant que Valentin est dans leur vie, Christophe Beaugrand n'hésite pas à donner des nouvelles de son fils à sa communauté sur les réseaux sociaux, régulièrement. Des bribes de bonheur même pas gâchés par la méchanceté et le manque de tolérance de certains internautes. Ce mercredi 13 janvier, la petite famille a passé une nouvelle étape importante...

Alors que Valentin a soufflé sa première bougie il y a maintenant deux mois, le petit garçon est désormais reconnu "à l'Etat civil français". "Nous sommes reconnus à part entière comme ses deux parents, et nous pourrons très bientôt l’inscrire sur notre livret de famille, savoure l'animateur. Plus heureux que jamais ce soir avec Ghislain Gerin".

Un bonheur partagé aussi en photo, avec un cliché des mains des trois garçons, et donc celle toute mignonne de Valentin. "Très heureuse pour vous 3", commente (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Alain Finkielkraut écarté de LCI après ses propos sur l'inceste : l'écrivain veut "aller en justice"
Koh-Lanta, Les 4 Terres : Alix fait une mise au point sur sa relation avec Mathieu
PHOTOS Rihanna incroyablement sexy en lingerie : elle ose le cache-tétons en forme de cœur
PHOTO Marine Lorphelin retrouve son fiancé Christophe : un acteur leur fait une drôle de proposition
VIDEO Camille Kouchner : ses confidences poignantes sur le décès de sa mère « morte de chagrin »