Christophe Béchu, le chef d’équipe de la transition écologique

ISA HARSIN/SIPA

Sixième ministre à ce poste en cinq ans, le maire d’Angers, ex-LR désormais numéro 2 d’Horizons, mise sur les élus locaux pour réussir le grand défi du nouveau quinquennat.

Trois jours après son arrivée, il n’a pas fini de lire les 900 SMS reçus après sa nomination. «Quand j’avais été nommé en mai aux Collectivités territoriales, c’était des messages de félicitations ; là, on me souhaite “bon courage”… Ça tient peut-être à la nature du champ de compétences», suppose Christophe Béchu avec un sourire. Dans son bureau de l’hôtel de Roquelaure, il a aligné ses piles de fiches bristol où il aime prendre des notes. «J’ai été pendant dix ans président de département, je suis maire d’une grande ville depuis huit ans, à la tête d’une agglomération équilibrée entre rural et urbain et je parle la langue des élus locaux; je cochais les cases», veut-il croire.

À ceux qui pointent son absence de culture en matière d’écologie et aux vives critiques dont il fait l’objet parmi la classe politique écologiste, il réplique par son bilan angevin: une deuxième ligne de tramway pour décembre, un million d’euros d’aide à l’achat de vélos à assistance électrique, la promesse de planter 100000 arbres en cinq ans, 500 autres répertoriés comme remarquables et protégés, etc. Résultat: Angers arrive en tête du palmarès des villes vertes.

À ceux qui pointent son peu de culture environnementale, il réplique par son bilan angevin

«C’est aussi la seule à avoir obtenu, il y a deux mois, la distinction de ville amie des arbres – Tree Cities of the World – décernée par l’Onu», se félicite-t-il. À 48 ans, ce père de trois enfants se décrit «à l’image de la société, avec une prise de conscience progressive et accélérée de l’obligation d’agir » pour la protection de l’environnement. Il insiste sur la nécessité «de ne pas créer de clivages supplémentaires pour éviter de fabriquer des gilets jaunes, de la désespérance et de la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles