Christo, maître de l'emballage et de l'éphémère, en cinq oeuvres

franceinfo Culture avec agences

Les installations temporaires et spectaculaires de l'artiste-plasticien américain d'origine bulgare sont apparues dans différents coins du globe, dans des paysages lointains comme dans des lieux emblématiques de grandes villes. En voici cinq parmi les plus célèbres :


"Le mur de barils de pétrole" à Paris en 1962

L'une des premières oeuvres de Christo et de sa femme et collaboratrice Jeanne-Claude est un mur de 89 barils de pétrole et d'essence érigé dans une rue de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Titrée Le rideau de fer, cette "barricade artistique" était leur manière de protester contre le Mur de Berlin construit un an plus tôt. La mairie de Paris n'avait pas donné son autorisation mais les deux artistes avaient quand même poursuivi leur travail, bloquant la circulation pendant huit heures avant de devoir démonter l'installation.



"Les parapluies" aux États-Unis et au Japon en 1991

Près de 3.100 parapluies géants ont été ouverts le même jour en Californie et au Japon pour une installation simultanée qui durera 18 jours, après des mois de travail. Près de la moitié des parapluies mesurant six mètres de hauteur étaient bleus et installés dans la préfecture d'Ibaraki au Japon ; les autres en Californie étaient d'un jaune vif. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi