Christine Manie: «Le premier tour de la CAN féminine a été très riche en émotions»

La phase de groupes de la Coupe d’Afrique des nations féminine au Maroc (CAN 2022) s’est achevée ce 10 juillet. Pour RFI, Christine Manie, ex-capitaine de l’équipe du Cameroun et consultante pour cette CAN 2022, dresse un bilan positif du premier tour du tournoi. Entretien.

RFI : Christine Manie, qu’avez-vous pensé de ce premier tour ?

Christine Manie : Cette CAN est passée à 12 équipes. Donc, il y a plus de matches que lors des précédentes éditions. Ce premier tour a été très riche en émotions. Il y a eu des surprises également, ainsi que des déceptions. Mais les équipes qualifiées en quarts de finale le méritent, je pense.

Il y a donc plus d’équipes en phase finale : 12 contre 8 avant. Est-ce que ça a tiré le niveau de jeu vers le bas ?

Non, pas du tout. Ça a plutôt eu tendance à élever le niveau de jeu. A 8 équipes en phase finale, on n’arrivait pas à découvrir toutes ces équipes en progression. L’idéal serait que ça monte même à 16 équipes participantes ! Vous me direz qu’on est passé à 12 et qu’il ne faut pas en demander plus. Mais ça a élevé le niveau car on a vu que les nouvelles équipes qui se sont qualifiées ont produit du jeu. Ça a été fluide, vraiment très bien. C’est à se demander comment ça se serait passé pour ces équipes si elles avaient participé à la CAN avant. Elles auraient peut-être encore plus progressé.

Des équipes vous ont-elles surpris agréablement ?

Y a-t-il une joueuse qui vous a particulièrement plu ?

A l’inverse, des équipes vous ont-elles déçu ?


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles