Christine Lagarde met en garde contre le projet du FN

Une sortie de l'euro, scénario envisagé par la candidate du Front national Marine Le Pen, entraînerait pour la France "une période de très grave incertitude", déclare la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde. /Photo prise le 13 février 2017/REUTERS

PARIS (Reuters) - Une sortie de l'euro, scénario envisagé par la candidate du Front national Marine Le Pen, entraînerait pour la France "une période de très grave incertitude", déclare la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, dans un entretien à paraître vendredi dans Le Parisien.

"Les élections françaises joueront un rôle déterminant, quelle qu’en soit l’issue, parce qu’on aboutit soit à un renforcement possible du rôle franco-allemand, soit à une hypothèse lourde de conséquences non seulement pour la France, mais pour toute l’Union européenne", dit-elle.

"Cette hypothèse est celle d’une sortie de l’euro qu’envisagent certains candidats. Elle ouvrirait, à court terme, une période de très grave incertitude, de grand déséquilibre et d’appauvrissement de la France", ajoute-t-elle.

(Sophie Louet)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages