Christine Kelly : “Moqueries, voiture rayée, bureau souillé”… Elle raconte son enfer au CSA

·1 min de lecture

Régulièrement sur CNews, dans Face à l’info, Christine Kelly bat des records d’audiences. Tous les soirs, c’est elle qui tente de cadrer le débat avec le polémiste Éric Zemmour. Un poste autant adulé que décrié. La principale intéressée affirme avoir été déjà menacée de mort. La première journaliste de couleur à avoir présenté un journal d’information (sur LCI en 2000) a l’habitude de ne pas faire l’unanimité. En 2009, c’est le président du Sénat Gérard Larcher qui l’avait nommée au CSA. Voulant faire une place à une « personnalité forte issue de l’outre-mer », il fait de la Guadeloupéenne, alors âgée de 39 ans, la plus jeune personne à intégrer le groupe fermé des sages du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Une instance un peu déboussolée par ce profil inhabituel.

« Certains mastodontes la considéraient comme une jolie fleur posée là pour décorer », se souvient dans le JDD un ancien conseiller. « Ce fut pour nous une petite surprise en raison de son âge », reconnaît dans l’hebdomadaire Michel Boyon qui était à l’époque président du CSA. L’accueil de Christine Kelly n’aurait pas été très cordial. La principale intéressée affirme avoir vécu pendant les deux premières années « une humiliation quasi-quotidienne ». « Moqueries, railleries, sourires entendus… Voiture rayée dans le parking, notes de frais déchirées », ou encore « son bureau, son canapé souillés, recouverts de boue », la liste de ce qu’aurait subi Christine Kelly de la part de ses collègues du CSA est longue. De quoi (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Elizabeth II toujours amoureuse : pas question de rester plus longtemps séparée de son prince Philip
Sean Connery était en froid avec son fils Jason et comptait le déshériter : “Tu n’auras pas un centime” !
Prince William : désespéré, il a fait appel à la famille de Diana pour ralentir Harry avant son mariage
Mort de Sean Connery : Stéphanie Renouvin endeuillée, découvrez son message d’adieu à son “SeanSean”
Mort de Sean Connery : l’illustre acteur anglais « en avait marre » de son rôle de James Bond