Christine Kelly menacée de mort : la justice ouvre une enquête

·1 min de lecture

La justice a ouvert une enquête suite aux menaces de mort et harcèlements téléphoniques à l’égard de Christine Kelly. La présentatrice de Cnews avait déposé plainte contre X fin novembre et le parquet de Paris a confié une enquête préliminaire à la BRDP, la brigade de répression de la délinquance contre la personne. 

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

L'avocat de la journaliste, maître Arash Derambarsh, a expliqué à Europe 1 quels sont les premiers éléments de l’enquête : "Les services de police ont réussi à identifier la personne et ma cliente doit être entendue sous peu pour qu'il y ait une évaluation de son préjudice moral, psychologique et psychiatrique pour pouvoir ensuite demander des comptes et demander justice auprès du mis en cause." 

"On va faire de ce cas un cas symbolique"

"Je laisse la justice suivre son cours. Mais ce qui est important, c'est que cette procédure là puisse être un exemple pour tous ceux qui seraient tentés de vouloir déstabiliser des personnes quelconques mais surtout des personnages médiatiques. On va faire de ce cas un cas symbolique. Je pense que ça peut calmer les ardeurs de certains", continue Arash Derambarsh. 

Selon l’avocat, cette enquête devrait être rapidement menée. "Vous avez trois catégories de personnes qui sont très inquiétées. Vous avez les journalistes, les élus et les professeurs. L'affaire Samuel Paty, c'est un tournant dans l'histoir...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles