Christine Boutin rabrouée sur Twitter : cette confusion qui ne pardonne pas

·1 min de lecture

Trop, c'est trop ! Ce lundi 22 février, Christine Boutin est montée au créneau suite à la publication sur Twitter d'un message critique à l'égard de Jésus. Très remontée, l'ancienne ministre du Logement, connue pour être une fervente catholique, a laissé exploser sa colère… sans même réaliser que l'internaute en question faisait en réalité allusion à l’attaquant brésilien de Manchester City Gabriel Jesus, et non au Christ.

“Et vous ? Qu’avez-vous fait pour stopper les désastres ? Jesus nous laisse Libres et c’est un immense cadeau. Tout cela n’est le résultat que de nos lâchetés, négligences, paresses…", s'est ainsi emportée l'ancienne ministre alors que l'internaute connu sous le nom de La Tricherie s'interrogeait sur l'utilité de Jésus. Surpris par le message de Christine Boutin, ce dernier n'a pas manqué de lui expliquer qu'elle faisait fausse route, avant de lui demander de lui "lâcher la veste". Une publication qui n'a pas manqué de faire réagir la Toile à qui la nouvelle bourde de la politique a inspiré de nombreuses moqueries.

"C'est à mourir de rire ! Christine Boutin merci pour ce moment en ces temps troublés ça fait un fou", s'est ainsi amusé un internaute, quand un autre a tenu à saluer, non sans une pointe d'ironie "l'un des plus beaux tweets ayant jamais existé". D'autres encore en ont profité pour rappeler certaines gaffes de l'ancienne ministre, et notamment la fois où elle avait pris pour argent comptant une information du site satirique Le Gorafi. Preuve s'il (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Valérie Trierweiler : cette accusation très lourde contre François Hollande
Serge Gainsbourg : pourquoi il n'a pas élevé Natacha et Paul, ses enfants aînés
"Diana serait furieuse contre Harry" : Un ami de la princesse de Galles ne décolère pas après le Megxit
N'oubliez pas les paroles : la choriste Jessie Fasano maman pour la 2e fois !
VIDÉO - Nicolas Sarkozy : se marier à l’Elysée ? Pas si simple que ça