Christine Berrou : "Cette chronique, à l'image de l'actualité, ça va être un vrai bordel"