Christine Angot, fâchée avec son frère, lui adresse une lettre bouleversante

Christine Angot, écrivain et ancienne chroniqueuse de l'émission On n'est pas couché, a adressé une lettre bouleversante à son demi-frère Philippe, qu'elle souhaite retrouver. Le texte, que France Inter a publié en intégralité, retrace le traumatisme qu'elle a vécu à son adolescence, entre ses 13 et ses 16 ans : les violences sexuelles de son père. Ce dernier avait une autre famille, des enfants, et il n'a jamais voulu qu'elle les rencontre. Ses accusations, qu'il a toujours niées auprès de ses proches, y sont aussi pour beaucoup dans la distance maintenue toutes ces années.

"Tu es mon demi-frère. Nous avons le même père. J’avais 28 ans quand je t’ai rencontré. Tu devais en avoir 22. On s’est croisé quelques fois. On s’est raté. L’inceste que j’ai subi de 13 à 16 ans est le motif principal de ce ratage", confie l'auteure de livre L'Inceste, paru en 1999. Si Christine Angot et son demi-frère ont eu l'occasion de se retrouver, ce traumatisme les a laissés fâchés.

"Je pense qu'on a des choses à se dire"

Le jour de l'enterrement de leur père, auquel elle n'est pas allée, ils se sont parlés au téléphone : "Tu m’as dit quelque chose que je n’ai pas pu supporter. 'Toi, tu dis ça. Mais lui, il disait que c’était faux.' J’ai répondu : 'Si tu penses ça, on ne pourra pas se voir Philippe.'" Et depuis, ils ne se sont effectivement plus recroisés.

À la fin de sa lettre, Christine Angot lance une dernière bouteille à la mer : "Un jour on va mourir. On ne se sera jamais reparlé. Je pense qu’on

Retrouvez cet article sur GALA

"Très bonne idée" : Jean-Marie Bigard répond ironiquement à Nathalie Saint-Cricq
Angelina Jolie malheureuse avec Brad Pitt : elle se cachait pour pleurer
Kate Middleton et William : ce beau geste fait incognito
Agnès Buzyn encore épinglée : "Quand ça veut pas…"
Édouard Philippe : cette hygiène de vie qu'il s'impose à Matignon