Christiane Taubira candidate à la primaire de la gauche : "Pour quoi faire?"

·1 min de lecture

À la une de la presse, ce lundi 10 janvier, la décision de la Cédéao de placer le Mali sous embargo, pour sanctionner la junte au pouvoir. Le début, aujourd’hui, à Genève, du sommet russo-américain sur l'Ukraine. La candidature, en France, de l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira à la primaire de la gauche. Et l’étonnante découverte d’un blaireau archéologue.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

À la une de la presse, la décision de la Cédéao, la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest, de placer le Mali sous embargo, pour sanctionner la junte au pouvoir.

Cette "impuissance" est également soulignée par le quotidien suisse Le Temps, qui demande à l’Union européenne d'en "tirer les leçons", "en exigeant d’urgence un dialogue bilatéral avec Moscou ; en obtenant des États-Unis d’être partie prenante des prochaines discussions, et en acceptant de définir pour de bon, à 27, le futur périmètre de son élargissement et donc, de ses futures frontières, que tous ses pays membres seront prêts à défendre".


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles