Dr Christian Recchia : "1 milliard de personnes sur la planète sont en perte d’audition"

Pour Yahoo, le docteur Christian Recchia alerte sur un phénomène inquiétant : la recrudescence phénoménale de la perte d’audition liée entre autres à la sédentarité… et aux écouteurs.

L’heure est grave. Comme le rappelle le docteur Christian Recchia pour Yahoo, un milliard de personnes sur la planète sont en perte d’audition. Un phénomène qui serait dû à trois principales raisons, selon le professionnel de santé.

Tout d’abord, à l’augmentation de la sédentarité. Concrètement, ce sont les artérioles (de très petits vaisseaux dix fois plus fins que des cheveux) qui viennent vasculariser le système auditif interne. Il suffirait donc d’un athérome (un dépôt graisseux situé sur une partie de la paroi interne des artères) ou d’artères bouchées pour bouleverser la bonne audition d’une personne. Des situations qui pourraient faire suite à un manque d’exercices physiques. Il recommande donc de consulter un ORL fréquemment dès l’âge de 20, 25 ans pour pouvoir réagir au plus vite en cas d’anomalie.

VIDÉO - Hoshi, son combat contre la surdité : "Il y a un peu une urgence…"

Des écouteurs non protecteurs

En parallèle, le docteur Christian Recchia a mis en lumière un deuxième problème majeur, les écouteurs de l’époque, non protecteurs. "Beaucoup de personnes âgées de 35, 40 ans ont mis des écouteurs il y a 15, 20 ans sans faire attention. Et aujourd’hui, nous avons parmi eux des sourds".

Enfin, troisième raison à cette perte d’audition mondiale, et non des moindres, la banalisation des écrans. Comme il le rappelle, dès le plus jeune âge, les enfants sont, pour la plupart, en possession d’un écran et n’hésitent pas à mettre la musique à fond, via des applications, sans se soucier des conséquences sur le long terme. De plus, à cause des écrans, les enfants perdent généralement le contact avec leurs amis et leur famille. C’est pourquoi, le docteur Christian Recchia a lancé un appel aux parents. "Papas, mamans, apportez un téléphone à vos enfants le plus tard possible", a-t-il déclaré tout en leur prodiguant un petit conseil. "Pas d’écran au-delà d’une demi-heure par jour".

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia sur les écrans : "C'est une préoccupation majeure pour les parents et l'éducation nationale"