Christian Quesada : cinq nouvelles victimes ont porté plainte, elles livrent un récit glaçant

Le 27 mars dernier, Christian Quesada, le plus grand maître des 12 Coups de midi, a été mis en examen pour « corruption de mineur » et « détention d’images pédopornographiques ». Placé en détention provisoire à la prison de Bourg-en-Bresse, il attend son procès qui devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année ou le début de l’année prochaine. Mais au fur à mesure des mois, la situation s’aggrave pour l’ancien candidat de 55 ans. Alors que plusieurs jeunes femmes ont déjà témoigné, voilà qu’« au moins cinq personnes » viennent de porter plainte contre lui. C’est ce que révèle le procureur Christophe Rode, qui appelle toutefois à la prudence. « Le mode opératoire est le même, mais des vérifications doivent être effectuées », prévient-il dans les colonnes du Parisien.

Le récit glaçant des nouvelles plaignantes

Encore mineures au moment des faits, les nouvelles plaignantes livrent toujours le même témoignage. Elles évoquent un homme adulte qui se serait fait passer pour un adolescent sur les réseaux sociaux. Le but de cette manœuvre ? Obtenir des photos et des vidéos intimes puis « se montrer se filmant aussi pendant qu’il se masturbe ». Certaines de ces jeunes femmes ont gardé une trace de leurs échanges avec celui qu’elles pensent être l’ancien chouchou de Jean-Luc Reichmann. « Mais il est pour le moment difficile de savoir si c'est bien Christian Quesada, car la personne qui a abordé ces jeunes filles ne filmait pas son visage… », nuance une source proche du dossier auprès du Parisien.

Retrouvez cet article sur Voici