Christian Louboutin : découvrez sa nouvelle collection de parfums

·1 min de lecture

On connaissait son rêve de dessiner des souliers, moins celui de créer des parfums. Pourtant, les deux passions de Christian Louboutin sont liées. Comme il aime à le raconter, ce parisien de naissance, qui s’ennuyait ferme à l’école, avait pour habitude de sécher les cours pour se réfugier au musée des arts d’Afrique et d’Océanie. À l’entrée dudit musée, le panneau interdisant le port des talons aiguilles (car ils peuvent rayer le parquet) l’obsède tellement qu’il passe des soirées entières dans sa chambre à croquer des centaines de dessins de ces chaussures pour dames.

Quelques années plus tard, le jeune homme réalisait son rêve d’enfant et créait le stiletto iconique à semelle rouge. Aujourd’hui, le chausseur de luxe à la renommée internationale dévoile une collection de parfums inspirés de ses voyages. Ceux qu’il a effectué à l’âge adulte comme d’autres, fantasmés depuis l’enfance. Soit un deuxième rêve réalisé pour cet homme à la créativité sans fin. Christian Louboutin lance donc une collection de 7 parfums : Loubifunk, Loubidoo, Loubirouge, Loubiraj, Loubicrown, Loubikiss et Loubichoc, 7 fragrances créées par quatre nez de renom : Daphné Bugey, Marie Salamagne, Nicolas Beaulieu, Christophe Raynaud. Les flacons et les bouchons - étonnants - ont quant à eux été dessinés sous la direction de Christian Louboutin himself ! (90 ml, 260 € chaque, disponibles sur eu.christianlouboutin.com).

Gala : Vous présentez cette collection de parfums comme une « promenade dans votre esprit (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Parfums : découvrez Kilian Hennessy, créateur de la marque Kilian Paris
Soin de la peau : découvrez les formidables propriétés de la châtaigne
L’extrait de pomme, le super actif 100% naturel au coeur de la gamme Hydraderm d'Académie Scientifique de Beauté
Clean Beauty : découvrez les 5 coups de coeur de Gala en novembre 2020
Cosmétiques bio : découvrez Sanoflore laboratoire bio, au service de toutes les peaux depuis 1986