Christian Jacob juge "irresponsable" le geste d'Éric Zemmour avec une arme

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président des Républicains photographié à l'Élysée en mai 2020 (illustration). (Photo: POOL New via Reuters)
Le président des Républicains photographié à l'Élysée en mai 2020 (illustration). (Photo: POOL New via Reuters)

POLITIQUE - La séquence n’en finit pas de faire parler. Ce jeudi 21 octobre, le président des Républicains, Christian Jacob, a été interrogé par France 2 sur la vidéo montrant Éric Zemmour, hilare, pointer une arme sur des journalistes, en marge de sa visite du salon Milipol.

Une image, que vous pouvez retrouver dans la vidéo ci-dessous, que n’a guère apprécié le député de Seine-et-Marne, familier des armes à feu et des règles élémentaires de sécurité en la matière.

“C’est un geste totalement irresponsable”, a déploré le chef de file du parti de droite, qui a mis en avant son expérience pour condamner l’attitude du polémiste qui embarrasse sa famille politique. “Moi je suis un chasseur, j’ai toujours assumé. Je suis chasseur depuis mes 16 ans, j’ai 61 ans , je n’ai pas raté une saison de chasse. J’ai fait mon service militaire, j’étais responsable d’armurerie. Donc le maniement des armes, j’en ai une certaine expérience”, a déclaré Christian Jacob, avant d’ajouter: “jamais, en aucune condition, qu’une arme soit réelle ou factice, on ne pointe le canon en direction de quelqu’un”.

“Ce n’est pas le salon du jouet”

À noter que le président des Républicains n’est pas le seul, au sein de son parti, a condamné le comportement du quasi-candidat. “Le salon Milipol, c’est un salon qui concerne la sécurité des États, et notamment la lutte contre le terrorisme. C’est sérieux, ce n’est pas le salon du jouet”, a taclé sur Europe 1 Rachida Dati, qui s’est dite “choquée par l’image”.

L’ancienne garde des Sceaux a également qualifié de “honte” les propos tenus par Éric Zemmour à l’égard de Marlène Schiappa, qualifiée d’“imbécile” selon le polémiste. Des insultes qui, pour Rachida Dati, “révèlent ce qu’il est: misogyne et sexiste”.

À voir également sur Le HuffPost: Les fans de Zemmour reprennent sans filtre son discours anti-islam

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles