Pour Christian Jacob, les déclarations de Peltier « ont fragilisé » LR

·1 min de lecture
Christian Jacob s'oppose aux propos tenus par Guillaume Peltier.
Christian Jacob s'oppose aux propos tenus par Guillaume Peltier.

Le président des Républicains, Christian Jacob, estime que son parti a été « fragilisé » par les déclarations musclées du numéro deux, Guillaume Peltier, alors que LR n'a « rien de commun avec Marine Le Pen ». « Ses déclarations nous ont fragilisés et je ne les partage pas. Nous nous en sommes expliqués », a affirmé Christian Jacob au Figaro à paraître jeudi en soulignant le « combat sans faille » de son parti contre le RN. « Il n'y a pas la moindre ambiguïté sur le fait que nous n'avons rien de commun avec Marine Le Pen et le Rassemblement national » car « tout nous oppose : son idéologie, ses propositions et ce qu'ils incarnent », a-t-il ajouté.

Guillaume Peltier a fait des vagues dimanche en affirmant une proximité avec le maire de Béziers Robert Ménard, proche du RN, et en demandant « le rétablissement de la Cour de sûreté », sans possibilité d'appel, dans les dossiers de terrorisme. Appelant « au sens des responsabilités de chacun », Christian Jacob a rappelé qu'« être responsable politique implique plus de devoirs que de droits », notamment « un devoir d'exemplarité ».

Une exclusion « n'est pas d'actualité »

Mais la question d'un départ de Guillaume Peltier « n'est pas d'actualité » alors que, à trois semaines du premier tour des régionales, « nous sommes concentrés sur la campagne », a ajouté Christian Jacob, qui entame jeudi un tour de France dans 20 départements pour soutenir les candidats de droite.

À LIRE AUSSI« N'importe où Guillaume Peltier passe [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles