Christian Estrosi : ce sale tour qu'il a joué à son "meilleur ennemi"

En politique, tous les coups semblent permis, même celui du nouveau coronavirus ? Le bilan continue de s'aggraver chaque jour en France. Au 29 mars 2020, plus de 40 000 cas de coronavirus ont été détectés et plus de 2 600 morts recensées, dont celle de l'ancien ministre et avocat Patrick Devedjian, décédé dans la nuit du 28 au 29 mars, à Antony (Hauts-de-Seine). Malgré ces chiffres accablants, certaines personnes voient désormais le bout du tunnel, comme Christian Estrosi. Le maire de Nice et sa femme, Laura Tenoudji, testés positifs au Covid-19, se sentent désormais beaucoup mieux, grâce, selon eux, à leur traitement à base de chloroquine, mais restent confinés, comme tous les Français.

Malgré cette précaution, l'ancien ministre n’a malheureusement pas pu empêcher certains désagréments à son entourage et, notamment, à son meilleur ennemi Eric Ciotti. Selon L'Express, les deux hommes "ont passé deux heures ensemble quelque temps avant que l’édile niçois ne soit diagnostiqué positif au coronavirus". Résultat : Eric Ciotti, qui est député des Alpes-Maritimes, a dû être mis en quarantaine par mesure de précaution. Un "sale" coup que Christian Estrosi a joué involontairement à son rival de toujours à Nice.

Désormais "guéri", le président de la Métropole Nice Côte d'Azur joue un autre campagne que les municipales, celle de la chloroquine. En effet, il a fait partie des volontaires qui ont essayé le traitement expérimental mis en place par le professeur Didier Raoult. Accusé de "tendre

Retrouvez cet article sur GALA

Olivier Véran : sa compagne Coralie Dubost prise sous son aile par Emmanuel Macron
“Rien ne sera comme avant” : Emmanuel Macron planche sur l’après crise
"Ça me fait bondir" : les propos de Philippe Douste-Blazy sur la chloroquine choquent
"Il manque un échelon" : les proches d'Emmanuel Macron très critiques envers deux ministres
Lolita Séchan en colère contre les fans de Renaud : "Je ne suis pas votre psy"