Christian Estrosi et Laura Tenoudji, testés au coronavirus, ont-il bénéficié d'un traitement de faveur ?

Ont-ils bénéficié d'un passe-droit ? Depuis l'annonce de leur contamination au coronavirus COVID-19, le 16 mars dernier, Christian Estrosi et Laura Tenoudji croulent sous les critiques. En effet, alors que le couple a annoncé se porter au mieux et n'avoir que très peu de symptômes, nombreux sont ceux qui se demandent comment, au stade 3 de l'épidémie, l'édile et la journaliste ont-ils pu bénéficier de tests, alors que ces derniers ne sont désormais plus systématiques.

"On a fini par apprendre que des personnes avec qui nous étions en contact avaient été contaminées par le virus", explique la maman de Bianca au Parisien, et de poursuivre : "Nous sommes allés voir les médecins parce que Christian est maire de Nice, avec tout ce que cela signifie en termes de contacts, de rencontres (…) Le fait qu'il soit président du conseil de surveillance du CHU a joué aussi", ajoute la chroniqueuse de Télématin. Pourtant, plusieurs autres personnalités ont été testées positives au coronavirus, et ce, alors même que leur état n'inspire pas d'inquiétude.

"Les règles sont claires, il ne doit pas y avoir de traitement de faveur"

Des annonces qui étonnent chaque jour de nombreux Français, parmi lesquels, Michel Cymes, qui ne cache pas sa surprise quand il apprend "régulièrement par la presse de nouveaux cas dépistés". "On nous dit que les tests sont réservés aux patients qui présentent des symptômes sérieux. C'est ce que je ne cesse de répéter à tous les gens qui m'appellent parce qu'ils ont de la fièvre",

Retrouvez cet article sur GALA

Melha Bedia : pourquoi son frère Ramzy Bedia s'est senti trahi quand elle est devenue humoriste
Olivier Véran : sa compagne Coralie Dubost prise pour une “plante verte” à ses débuts auprès d’Emmanuel Macron
PHOTOS - Comment porter le smoking pour femmes ?
Meghan Markle et Harry, ce nouveau rapprochement remarqué avec William et Kate
Claude Barzotti très affaibli : “Je me fais l’impression d’être une pompe à vélo tant j’ai du mal à respirer”