Christian Estrosi quitte LR et veut créer une nouvelle formation politique

·1 min de lecture

Après le maire de Toulon Hubert Falco, c'est au tour de celui de Nice, Christian Estrosi, de quitter Les Républicains. Dans une interview au Figaro, publiée jeudi après-midi, il annonce son départ du parti de droite et sa volonté de travailler à "reconstituer une grande formation politique moderne".

"La dérive d'une faction" au sein de LR

"Je m'en vais de LR" et "quitter mon parti est une décision pénible pour le gaulliste que je suis", explique le maire de Nice dénonçant "la dérive d'une faction qui semble avoir pris en otage la direction du parti" pour faire capoter le projet d'alliance entre LREM et LR aux régionales en PACA.

>> Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1